Articles

Les robes de la mariée # 2

Image
La longue En crêpe de satin et dentelle (doublée) Je doute, tu ne doutes pas, nous ne doutons plus... C'est à peu près l'histoire de cette robe de mariée qui a débuté avec la requête : tu serais d'accord pour faire ma robe de mariée à deux ? Le modèle ? La photo d'une robe de créatrice... Nous avons ensuite trouvé un patron chez Reine à Paris, que j'ai transformé bien sûr ; j'ai réalisé la jupe, le corsage, mais j'ai été prise de panique pour le dos ! Mais oui, ça va aller !! Le dos a donc été réalisé à quatre mains, avec moultes essais. La robe a été cousue à la machine, mais les ourlets de la dentelle pour l'encolure et les emmanchures ont été réalisés à petits points à la main. L'ourlet de la jupe en crêpe a été piqué et brodé à la machine, pas question d'avoir un ourlet qui se défaisait après trois passes de rock ! Autre point délicat : la fermeture du dos, impossible de faire une boutonnière dans la dentelle ! Eh bien le dos a tenu toute la soi…

Les robes de la mariée # 1

Image
La courte En chintz blanc

Trois essais : la toile en shibori présentée ICI, deuxième essai plus près du corps, en chintz blanc, transformée après la mésaventure du marquage à la craie CLIC, troisième essai, le BON !!!

























La robe et sa clique... Je me marierai en baskets, un bouquet de bruyère à la main !


Derniers préparatifs

Image
Bruyère et gypsophile en chemises de tarlatane sur un chemin de jute








Garde-robe pour une noce # 3

Image
La dernière !!! Aux couleurs d'un ciel menaçant...

Un lin imprimé "Wild flowers" signé Nani Iro Une robe droite fendue sur les côtés Les manches chauve-souris et l'encolure sont taillées dans la même pièce, ce qui m'a créé quelques problèmes : j'étais un peu juste en tissu ; néanmoins, j'ai pu tirer parti des motifs : j'ai placé le petit fleuri des bords de laize au bas de l'empiècement et donc sous les manches, ainsi que sur un côté En images, ce sera plus compréhensible
















Autre déconvenue : une fois terminée, je me suis rendue compte que la robe était transparente, je l'ai donc doublée de l'empiècement jusqu'au dessus des fentes









Tarlatane blanche pour des noces # 2

Image
Le nombre de vases a été revu à la baisse : une trentaine suffira, ouf ! Mais trente pièces uniques ! Donc, défi relevé !

Une plume et des fleurs séchées dans un écrin de tarlatane






Des appliqués de voile de lin imprimé

Des appliqués de soie, des broderies à la machine et une broderie au ruban


Du croquet, du ruban et des pompons marocains


Du croquet, des perles de rocaille (aux couleurs de la fleur  à l'honneur : la bruyère), une broderie à la main

Enchantement

Image
Pour rester sous le charme de ces tableaux éphémères, c'est 

Garde-robe pour une noce # 2

Image
Une robe pour ma fille cadette, Une robe cache-coeur, Une robe pour faire la fête !
Un tissu de La Droguerie, un tissu qui a la bougeotte... et là, la fête était pour moi !!! Après le crêpe, la dentelle et la doublure de la robe de mariée,  encore un phénomène... mes nerfs se sont mis en pelote !



Un patron de Petite compil' de couture signée la Droguerie La robe portefeuille "Palais de Tokyo"







Au fur et à mesure que j'avançais dans la réalisation de cette robe, le doute s'installait... classique d'accord, mais trop sage voire triste, on est censés faire la fête et L. est une joyeuse ! J'en fais une deuxième, on verra bien ! Un petit tour chez MT et en cinq heures, la robe était faite ! Il faut dire que le patron était encore chaud ;-)


Et on se détend...



Un tissu festif, un camaïeu de blanc, gris, noir et argent. Et celui-ci reste en place, c'est presque une armure !!! Il n'est pas mal non plus dans son genre : il faut le surfiler dès qu'il est coupé et pour le ma…